Accueil >> Actualites
Actualités
Les contrats de performance intègrent aussi les notions d'éthique et de discipline.
Lundi, 04 Juin 2012 17:09
Plus qu'une exigence, l'éthique et les bonnes pratiques, doivent être associées à la notion de contrats de performance. C'est ce qui ressort de la dernière évaluation trimestrielle des contrats de performance.
Lire la suite...
 
Un 20 mai 2012 bien arrosé par la douane camerounaise
Lundi, 28 Mai 2012 16:01

20-mai-2012-406Présidée par le Chef de l'Etat, Chef suprême des Forces armées, Son Excellence Paul BIYA, la grande parade militaire et civile s'est déroulée au Boulevard du 20 mai à Yaoundé.

L'Administration des Douanes en tant que corps paramilitaire a pris part de concert avec toute l'Armée camerounaise au défilé militaire marquant la célébration de la 40ème édition de la fête unitaire dont le thème était : « Armée camerounaise : au service d'une nation forte, prospère et résolument tournée vers l'émergence dans un climat de paix et d'unité». Dans le but d'apporter sa contribution à cette thématique, la Direction Générale des Douanes a choisi comme slogan « Une douane citoyenne et engagée au service d'une économie prospère ».
Pour participer au maintien de la Paix et de l'unité nationale, la présence des unités des douanes dans les zones portuaires, aéroportuaires, ferroviaires et frontalières permet non seulement de contrôler mais aussi de renforcer la prise en charge des marchandises, afin de lutter efficacement contre les grands trafics, la fraude, la contrebande.
Par sa présence aux frontières, la Douane est fortement impliquée dans la protection du territoire par l'appui multiforme qu'elle apporte aux autres administrations pour bâtir une nation forte, prospère et émergente. A cet effet, elle joue un rôle stratégique dans la mise en œuvre de la politique économique et sociale du Gouvernement.
Pour atteindre ses objectifs, la Douane a mis en place des stratégies qui consistent à consolider le partenariat avec les Opérateurs économiques et les autorités. A travers l'application du nouveau régime du transit communautaire, elle facilite aussi les échanges entres les pays de notre sous région.
Aussi se déploie-t-elle pour l'implantation des ports secs aux frontières et la mise en œuvre de la vignette sécurisée sur certains produits manufacturés. Toutes ces stratégies non exhaustives participent à la protection des sociétés et groupes nationaux dans le sens de créer d'avantage des richesses. Rappelons-le, la Douane est le deuxième contributeur au budget de l'Etat en matière de mobilisation de recettes non pétrolières.
Cette année à Yaoundé, le détachement de la Douane était commandé par Eric Gervais NDO, Commandant des Douanes, secondé par le lieutenant MESUMBE EKWEMBWE Raymond. Le drapeau et sa garde était composé d'un personnel entièrement féminin et quatre chefs de section, dont 1 Officiers féminins autour d'un carré de 144 défilants.

A la fin de cette apothéose sur fond de ferveur patriotique à travers le pays, le président de la République, Chef des armées a apprécié le professionnalisme des troupes douanières. D'où le message adressé à Monsieur le Ministre des Finances en ces termes « les personnels de la Direction Générale des Douanes ont participé dans l'ordre et la discipline, au succès du défilé marquant la célébration du 40è anniversaire de l'avènement de l'Etat Unitaire. En ce jour qui exalte l'unité de la patrie, je vous demande de leur témoigner ma réelle satisfaction et de leurs transmettre mes sincères félicitations ».
Bien avant la grande parade au Boulevard du 20 mai à Yaoundé, Madame le Directeur Général des Douanes a pris part aux cotés de Monsieur ALAMINE Ousmane Mey ministre des Finances à la visite des troupes. L'occasion lui a permit de remercier le Ministre de la Défense pour le soutien technique constant accordé à la Douane, dans le cadre de la préparation de cette cérémonie. A la fin de la célébration de cette grande fête de l'Etat unitaire, un repas de corps a été offert à tous les défilants par le Ministre des Finances dans les jardins de son département ministériel.

 
LA GABELLE SOUFFLE SUR SA VINGTIEME BOUGIE
Samedi, 26 Mai 2012 18:49
La place de la femme dans le monde du travail s'est faite dans un contexte d'inégalités persistantes et de contraste. Contraste entre la forte progression du niveau d'éducation et de formation des femmes et leur faible représentation dans les postes de responsabilité pour ne citer que cela.
Dans le but d'améliorer les performances opérationnelles des personnels de sexe féminin qui travaillent dans les Douanes Camerounaises, une association dénommée « La GABELLE » a vu le jour en 1992. Cette dernière regroupe en effet en son sein des femmes très hauts gradées qui occupent des responsabilités diverses en Douane. Elles sont des Inspecteurs (hors échelle ou de classe exceptionnelle), des Commandants, des Capitaines et des Lieutenants des douanes pour ne citer que ces grades ; et nul n'est sans ignorer que depuis le 17 janvier 2007, par décret présidentiel, l'actuel Directeur Général des Douanes du Cameroun est une GABELLE : Madame Minette LIBOM LI LIKENG.
Après plusieurs années d'activités notables, La GABELLE célèbre cette année son 20ème anniversaire. C'est aussi l'occasion idoine pour elle de faire l'examen des actions passées afin de concevoir une nouvelle feuille de route pour le futur. Dans le cadre de cette célébration, le choix d'un séminaire de formation pour le démarrage des manifestations des vingt ans de la Gabelle s'est imposé automatiquement. Les gabelles ont ainsi décidé d'en faire bénéficier les personnels des Secteurs des Douanes de l'Adamaoua, du Nord et de l'Extrême-nord. Le thème retenu est : « Déontologie et pratiques éthiques ». Ce séminaire a pour objectif d'aider les Gabelles à maîtriser, mettre en œuvre, respecter et faire respecter les principes d'éthique et de déontologie au sein de leur administration. C'est-là le signe fort d'un engagement à être les ambassadrices de ces valeurs auprès de leurs collègues et collaborateurs et à leur transmettre par toutes les voies les enseignements reçus.
Ledit séminaire qui s'est déjà tenu dans les villes de Douala et de Yaoundé participe à l'effort de modernisation de la Direction Générale des Douanes pour en faire une Administration performante et citoyenne. En effet, rappelons-le, la Douane est engagée depuis plusieurs années dans un vaste processus d'amélioration des rendements et de la qualité du service rendu aux partenaires et aux usagers.
 
L'Administration des Douanes marque son passage au Quarantenaire de l'Unité Nationale.
Mardi, 22 Mai 2012 16:16
C'est avec honneur, sérénité et rigueur que l'Admistration des Douanes a pris part au boulevard dit du 20 mai, au défilé marquant la célébration la quarentième fête de l'Unité Nationale ce 20 mai 2012.
Lire la suite...
 
Séminaire international sur les instruments de facilitation du commerce et du transport routier de l
Vendredi, 13 Avril 2012 09:03
Madame le Directeur Général des Douanes a personnellement assisté à la cérémonie d'ouverture du séminaire international sur les instruments de facilitation du commerce et du transport routier de l'ONU, le mercredi 11 avril 2012 à l'Hôtel Mont Fébé de Yaoundé.
Lire la suite...
 
Des médicaments saisis dans la Région du Centre.
Mercredi, 28 Mars 2012 16:27
Plusieurs cartons de médicaments illicites ont été saisis hier (27/03/2012) par une patrouille mixte POLICE - GENDARMERIE - DOUANE, au marché central de Yaoundé et dans plusieurs autres marchés environnants.
Lire la suite...
 
Renforcer les principes d’éthique et de bonne gouvernance
Mercredi, 21 Mars 2012 15:06
Dans l'optique de renforcer les principes d'éthique et de bonne gouvernance, trois actions ont été mises en place au Bureau Principal des Douanes Hors-Classe de Yaoundé-Gare.
Lire la suite...
 
LA CCWA EN FETE
Mercredi, 21 Mars 2012 15:01
Les femmes de la Cameroon Customs Women Association se sont réunies autour de leur Présidente-Fondatrice, par ailleurs Directeur Général des Douanes, Madame LIBOM LI LIKENG Minette, pour un week-end d'évaluation des activités de l'Association.
Il y avait fête à Limbé, dans le Secteur des Douanes du Sud-Ouest, les 25 et 26 février 2012. En effet, l'Association des femmes travaillant en Douane, tout grade confondu, et dénommée la Cameroon Customs Women Association (CCWA) y a tenu sa 3ème Assemblée Générale.
La rencontre qui a été rehaussée par la présence du personnel douanier masculin venu du Secteur des Douane hôte et même des Secteurs des Douanes du Littoral 1 et 2, a connu la participation d'environ six cent femmes venues des quatre coins du pays, et représentant les différentes antennes régionales de la CCWA. Au nombre des invités de marque, l'on pouvait aussi citer le Préfet du Fako, Madame la représentante du Délégué du Gouvernement et quelques forces vives de la région du Sud-Ouest qui n'ont pas manqué de saisir l'opportunité pour manifester leur soutien aux efforts de développement de la CCWA.
Tout a commencé le samedi 25 février par l'arrivée fort colorée et joyeuse des différentes délégations, notamment celle de l'Extrême-Nord constituée d'une forte représentation et celle des femmes du Ministère des Finances, puis de la Présidente Fondatrice accompagnée de sa suite. Très vite, le programme riche en articulations s'est mis en place : installation des stands d'exposition, préparatifs pour le défilé de mode des tenues des 10 régions, accueil des invités, etc.
La présentation du rapport d'activités 2011, l'un des temps forts de l'Assemblée Générale, a permis à tout un chacun de constater que l'Association est bel et bien engagée sur de multiples fronts, à savoir celui de la lutte contre la corruption, l'égalité et l'action sociale, et qu'elle ne compte pas s'arrêter en si bon chemin. Rappelons-le, la CCWA a pour vocation l'entraide, l'épanouissement et à l'autonomie de la femme en Douane, de même que la solidarité envers les couches défavorisées de la société.
Ainsi, au titre des réalisations en 2011, c'est avec joie que la Présidente fondatrice a annoncé que la CCWA a doté les 10 régions du Cameroun de 15 forages d'eau potable dans des zones cibles. De plus, l'Association a offert de nombreuses bourses et fournitures scolaires aux orphelins des douaniers encore en âge scolaire, créé une voie d'accès plus sécurisée à l'ex-Direction Générale des Douanes à Douala, créé un site internet (www.ccwa.org) dédié au relai instantané des informations et à la vulgarisation des activités des femmes exerçant en Douane et membres de la CCWA.
Quant aux projets futurs, l'Association a acquis un immeuble nu à Bonanjo-Douala où diverses activités commerciales pourront voir le jour et par le même coup soutenir et occuper les femmes retraités de la Douane. Dans la même lancée, elle envisage dans les prochains mois la mutation de la tontine CCWA en une mini micro-finance qui emploierait les retraités et des jeunes en quête de travail.
Bien d'autres étapes ont animé la rencontre, notamment la présentation des vœux de Nouvel An à la Présidente-Fondatrice, l'hommage accompagné de remises des cadeaux aux personnels féminins arrivées en fin de carrière ainsi que la remise d'une récompense à l'antenne CCWA de l'Extrême-Nord qui s'est distinguée tout au long de l'année 2011 par son dynamisme et son engagement ; la coupure symbolique du gâteau marquant les trois années de vie de l'Association ; les ballades à pieds ou à cheval sur bord de mer et baignades pour les plus courageuses, ainsi que bien d'autres activités ludiques.
Autre temps fort de ce week-end, la visite aux Unités du Secteur des Douanes du Sud-Ouest qui s'est achevée par la signature du Livre d'or à Idenau.
 
FORMATION DES PERSONNELS DES DOUANES SUR LA GESTION DES RISQUES
Mercredi, 21 Mars 2012 14:57
L'Ecole Nationale Supérieure Polytechnique de Yaoundé a servi de cadre les 28, 29 février et 1er mars 2012 pour la formation sur le système de gestion des risques douaniers à l'intention des cadres de l'Administration des Douanes. Séminaire au sortir duquel les participants ont disposé des outils quantitatifs d'évaluation et de traitement des risques en vue des solutions adéquates.
Les objectifs de ce séminaire visaient entre autres à :
  • présenter l'intérêt et l'enjeu de la gestion des risques dans le contexte douanier,
  • présenter aussi aux participants la perception moderne de la notion de risques, leur donner les outils quantitatifs d'évaluation et de choix des options de traitement des risques,
  • décrire les principaux processus des méthodes actuelles de gestion des risques, de manière à ce que chaque participant puisse les mettre en pratique dans l'exercice de ses fonctions,
  • présenter enfin le cadre des solutions actuelles en matière de gestion des risques, tel que préconisé par l'OMD, ainsi que quelques recours d'expérience.
En termes d'intérêt, cette formation permet, au niveau de la Douane, de mieux cibler les contrôles aux frontières et d'affecter les ressources là où elles sont nécessaires, surtout lorsque le risque de fraude est élevé. Donc un facteur d'amélioration de la productivité et d'efficacité de la prestation douanière.
Au niveau des usagers de la Douane, cette formation permet de faire bénéficier les opérateurs d'un traitement douanier rapide des marchandises en réduisant les inspections physiques en vue d'annihiler, sinon diminuer les goulots d'étranglement aux postes et améliorer la prévisibilité et la facilitation des échanges.
 
LES CONCLUSIONS DU GROUPE DE TRAVAIL REGIONAL DE L’OMD AFRIQUE DE L’OUEST ET DU CENTRE SON DISPONIBLES
Mercredi, 21 Mars 2012 14:55
Les douaniers réfléchissent sur le renforcement de la gestion stratégique de leurs administrations à Douala au Cameroun

La deuxième réunion du Groupe de Travail Régional (GTR), sur le renforcement de la gestion stratégique des administrations douanières, de la Région de l'OMD de l'Afrique de l'Ouest et du Centre (AOC), s'est tenue dans la salle de conférence de la Direction Générale des Douanes, à Douala au Cameroun, du 27 au 29 Février 2012. Ce conclave a regroupé les Délégués de tous les pays membres du GTR à savoir: le Cameroun, la Centrafrique, le Gabon, la République Démocratique du Congo (R.D.C), le Congo et le Tchad. A également pris part, l'Expert du Bureau Régional pour le Renforcement des Capacités (BRRC), Monsieur CINZI LIBOUNGA Romuald. Les séances étaient co-présidées par l'Expert du BRRC, la Déléguée du Gabon, Madame GUIAKIE Solange Marthe et Monsieur TAFILI Ebenezer, Délégué du Cameroun, pays leader dudit GTR. Lors de cette rencontre Quatre objectifs principaux étaient visés à savoir : Mettre en œuvre le plan d'action de la région; Renforcer le management stratégique des administrations douanières; Initier des mécanismes aidant à la mise en œuvre des recommandations issues des conférences annuelles des directeurs généraux des douanes de la région; Proposer des politiques visant à faire face aux défis de la douane au 21è siècle. La cérémonie d'ouverture a été ponctuée par les allocutions de circonstance du Représentant du Directeur du BRRC et de Madame LIBOM LI LIKENG Minette, Directeur Général des Douanes du Cameroun. Après avoir remercié les autorités camerounaises pour la tenue des travaux, le représentant du BRRC a d'emblée rappelé le contexte des assises. Il s'est ensuite appesanti sur le principe de régionalisation de la politique de renforcement des capacités des administrations douanières prôné par l'OMD. Madame le Directeur Général des Douanes a souhaité la bienvenue aux participants et souligné l'importance de cette réunion pour le renforcement des capacités des administrations douanières de la région. Elle a par ailleurs indiqué que la réunion vise le renforcement du management stratégique desdites administrations en vue de faire face aux défis de la Douane du 21è siècle. A cet effet, elle a exhorté les participants à la formulation de recommandations idoines aux instances décisionnelles de la Région. Les travaux proprement dits ont consisté en l'exploitation et l'adoption des documents stratégiques présentés par les différents membres du GTR, à savoir :

• Lacunes et besoins régionaux au niveau des capacités en gestion stratégique ;

• Modèle de structure interne de haut niveau chargée du développement organisationnel, de la modernisation douanière et du renforcement des capacités ;

• Moyens innovateurs pour développer la capacité interne des administrations à former ses cadres en gestion stratégique ;

• Argumentaire pour expliquer et favoriser une meilleure compréhension des fonctions traditionnelles et élargies de la douane du 21ème siècle notamment la facilitation, la lutte contre la contrefaçon et la piraterie, la sécurisation de la chaîne logistique ainsi que les questions liées à l'environnement et à la santé ;

• Modèle organisationnel optimal qui reflète les fonctions traditionnelles et élargies de la douane du 21ème siècle ;

• Modèle d'indicateurs de performance organisationnelle adaptés à la gestion des administrations douanières de la région ;

• Prototype de contrats pluriannuels de performances entre les administrations des douanes de la région et leurs autorités de tutelle ;

• Prototype de contrats pluriannuels de performances entre la Direction Générale des Douanes et ses services opérationnels.

Par ailleurs, le GTR a recommandé aux Directeurs Généraux des Administrations douanières, membres de la Région de :

1. S'approprier les moyens innovateurs préconisés dans les documents relatifs au développement de la capacité interne des administrations douanières à former leurs cadres et de les intégrer, aussi bien dans leur plan stratégique que dans leur plan d'actions.

2. Diffuser des documents et surtout d'organiser des séances de restitution par les bénéficiaires de formation de haut niveau en gestion stratégique douanière afin de contribuer à une mise à niveau des connaissances des cadres.

3. Solliciter le programme de management stratégique élaboré par l'OMD.

4. Faire recours à la bourse de renforcement des capacités pour acquérir l'expérience des autres pays dans différents domaines.

5. Développer un outil sur la planification et le suivi des actions.

6. Mettre en œuvre les meilleures pratiques en matière de mesure des performances, en s'inspirant du modèle suggéré par le GTR.

Il a été également procédé à la révision du plan d'action du GTR Les membres ont respectivement pris l'engagement d'entreprendre les actions prescrites dans les délais fixés.
Le premier exposé sur le Code d'Ethique et de Bonne Conduite des Douanes Centrafricaines, présenté par le Délégué Centrafricain Monsieur Omer KOWAKOA, a permis aux participants de partager l'expérience Centrafricaine en la matière.
Le deuxième exposé présenté par Monsieur Etienne TABI MBANG, Directeur du BRLR-AC, a d'une part rappelé le rôle du BRLR-AC et la nécessité d'instaurer une collaboration réelle avec les correspondants nationaux et d'autre part insisté sur le caractère urgent de la nomination des représentants des administrations douanières membres au sein du Bureau.
Au terme des travaux, la cérémonie de clôture de la réunion a été présidée par Monsieur NDZENYUY Henry, Représentant personnel de Madame le Directeur Général des Douanes du Cameroun, qui s'est félicité de la qualité du travail accompli et a remercié les délégués pour leur participation fructueuse, tout en leur souhaitant bon retour dans leurs pays respectifs.

 

 
<< Début < Précédent 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 Suivant > Fin >>

Page 10 sur 34
Copyright © Douanes Cameroun / Cameroon Customs - mars 2009 - All Rights Reserved.