Accueil >> Actualites
Actualités
Les Douaniers de l’extrême-Nord au Cameroun saisissent les téléphones en contrebande et les produits Psychotropes.
Vendredi, 09 Décembre 2011 09:20
PHONE-WEBDeux importantes saisies viennent d'être réalisées par les éléments du Secteur des Douanes de l'Extrême-Nord. La première saisie concerne 870 téléphones portables en contrebande du Nigéria à bord d'un véhicule de transport. C'est l'œuvre des Agents de la Brigade Mobile des Douanes de Mblamé. La deuxième saisie a été opérée par leurs homologues de Fotokol et concerne une importante quantité de produits psychotropes (TRAMOL)
 
De NEXUS à NEXUS+
Vendredi, 09 Décembre 2011 09:11
NEXUSS le Comité de Suivi est à l'œuvre. Le Dispositif douanier de suivi par GPS des marchandises en transit (Nexus) lancé le 04 août 2009 s'améliore au fils des temps et reste considéré à présent par les acteurs et les intervenants de la filière transit international comme la solution globale après toutes les méthodes expérimentées dans les douanes camerounaises depuis quelques années, en vue de concilier la facilitation des flux commerciaux et la sécurisation des recettes douanières.
C'est dans le but du renforcement de son perfectionnement que Madame le Directeur Général des Douanes a présidé le 23 novembre 2011, la première session du comité de suivi de NEXUS+. Au cours de celle-ci, elle a rappelé les différentes étapes traversées par Nexus depuis son lancement. Par la suite, elle insistera sur sa ré-conceptualisation d'après les prescriptions du Chef du Gouvernement et dont la fin de développement a été concrétisée le 02 novembre 2011. Elle précisera également que, l'exploitation de Nexus+ a été confiée à Polytech Valor, branche opérationnelle de l'Ecole Nationale Supérieure Polytechnique de Yaoundé, pour une courte période à l'issue de laquelle, les structures compétentes de la DGD prendront le relais. Le Comité de Suivi de Nexus+ créé le 15/11/2011 a rappelé Madame le DGD, devra veiller à la bonne exécution du mandat confié à Polytech Valor. Lors de cette première session un rapport d'étape de l'exploitation de Nexus+, assorti de la matrice d'actions et chronogramme a été présenté par Polytech Valor. Au terme de cette séance madame le Directeur Général a donné une esquisse de principes et d'orientations devant encadrer les travaux du Comité de Suivi de Nexus+. Principes qui sont: diligence, confidentialité, communication ciblée, collégialité, collaboration, convivialité, efficacité et discipline. Déjà convaincu que tous les acteurs et intervenants de la chaine de transit sur les corridors Cameroun-Tchad et Cameroun-République Centrafricaine soutiennent Nexus. Et que par ailleurs, les intérêts des parties, autrefois divergents sur certains points, sont désormais fédérés pour garantir le succès de Nexus+. Nous pouvons conclure sans équivoques que le projet NEXUS+ lancé il y'a longtemps comporte une certaine plus value sécuritaire au regard du contexte sous-régional qui est le notre. A ce titre il exige un suivi très accru pour la facilitation et la sécurisation des échanges en zone CEMAC.
 
Programme des ventes aux enchéres de la semaine du 21 au 25 novembre 2011
Lundi, 21 Novembre 2011 16:21
Programme des ventes aux enchéres de la semaine du 21 au 25 Novembre 2011Télécharger (84 Kb).pdf
 
CONTRATS D’OBJECTIFS : l’heure de la signature a sonné.
Jeudi, 17 Novembre 2011 09:51
cantratLes contrats d'objectifs sont des engagements souscrits par les responsables du niveau stratégique, en vue d'améliorer le rendement qualitatif et quantitatif des prestations douanières.

C'est bien dans ce sens que, Madame le Directeur Général des Douanes, présidera la cérémonie de signature entre la Direction Générale des Douanes et les Secteurs des Douanes du Littoral I et II, le jeudi 17 novembre 2011 dans la salle de formation de l'ancienne DGD à Douala. En marge de celle-ci, elle procèdera aussi à une sensibilisation continue de ses collaborateurs, dans le cadre de la mise en œuvre de la vignette sur certains produits manufacturés (alcools, tabacs, produits pharmaceutiques). D'hors et déjà, la Direction Générale des Douanes avait engagé un vaste programme de mise en œuvre de la réforme institutionnelle. Bien de responsables aussi ont été nommés dans les unités techniques de collecte et de contrôle créées au sein des services déconcentrés. Dès lors, la réforme institutionnelle lancée, s'est basée sur le management et la culture de la performance. C'est donc la combinaison de ces deux éléments qui a inspiré l'institution des contrats d'objectifs au niveau des services opérationnels. Au préalable, une équipe de la Direction Générale des Douanes a sillonné l'ensemble du territoire national, à l'effet non seulement de sensibiliser les acteurs concernés sur la nouvelle approche managériale, mais aussi de les accompagner dans l'atteinte des objectifs globaux assignés par la hiérarchie. D'une manière concrète, il s'agissait de la mise en place d'une stratégie opérationnelle visant à stimuler la gouvernance, renforcer la déontologie professionnelle, développer les structures organisationnelles et accomplir les missions statutaires pour l'atteinte d'un certain niveau de performance. De ce fait, les contrats d'objectifs viennent donc renforcer la transparence, la prévisibilité, la responsabilisation, la spécialisation, le contrôle de l'exécution du service, et surtout la mesure permanente de la performance au travers d'une matrice d'actions reprenant l'engagement des acteurs ciblés à atteindre les objectifs prescrits. Pour le préciser, soulignons aussi que lesdits contrats d'objectifs se situent dans le prolongement des contrats de performances, lesquels ont contribué de manière palpable à l'augmentation des recettes douanières, à la responsabilisation des Inspecteurs de Visite et des opérateurs économiques sous contrats. En outre, notre administration se réjouit que les contrats de performances ont impulsé la compétitivité des entreprises créatrices de richesses, l'amélioration des délais de passage des marchandises, le renforcement du partenariat Douane/Entreprises, l'accentuation de la lutte contre la fraude douanière et les mauvaises pratiques, ainsi que la confortation de la gouvernance.

D'une manière générale, la réforme institutionnelle intervient à la suite d'un train de démarches stratégiques portées par la réforme technologique (SYDONIA, Scanner à conteneurs, Indicateurs de performances, Nexus+ Cameroon Customs GPS) et la réforme partenariale (Forum Douane/Entreprises, Fenêtre du Forum Douane/Entreprises, Comité de Promotion de l'Ethique et de la Gouvernance, Numéro vert, Soirée des Partenaires, Customs and Business Challenge). Toutes ces démarches ont permis de dépasser les prévisions budgétaires assignées à l'Administration des Douanes ces dernières années. Partant ainsi sur un élan optimiste, notre administration compte inscrire en lettres d'or, une nouvelle page sur la réforme douanière engagée depuis 1989 au Cameroun.

 
Dialogue DOUANE/CAMPOST : les travaux se poursuivent.
Mardi, 15 Novembre 2011 13:33
timbre_posteLa première séance de travail du comité dédié au dialogue DOUANE/CAMPOST et autres promoteurs de messageries se tient ce mercredi 09 novembre 2011, dans la salle de conférences de la Direction Générale des Douanes. L'heure a sonné pour le lancement des activités du comité dédié au dialogue DOUANE/CAMPOST et autres promoteurs de messageries. Deux mois après sa création, ce comité tient effectivement sa première séance de travail ce mercredi 09 novembre 2011, dans la salle de conférences de la Direction Générale des Douanes. L'objectif poursuivi par ce comité est d'accompagner l'Administration des Douanes aux négociations devant aboutir à la signature des protocoles d'accord avec, d'une part, la CAMPOST d'autre part, l'ensemble des promoteurs des messageries de droit privé. Le comité évoqué ci-dessus a pour mission : l'examen des textes qui règlementent la procédure de dédouanement des colis postaux et messageries ; l'identification des opportunités et problèmes opérationnels de ce secteur d'activité ; l'arrêt de la position de l'Administration des Douanes sur le domaine, laquelle sera soumise à la sanction du Directeur Général des Douanes ; la proposition d'un chronogramme pour le déroulement des négociations et sa mise en œuvre effective ; la désignation des différentes équipes qui représenteront l'Administration des Douanes lors des concertations en vue. CAMPOST, est l'acronyme de Cameroon Postal Service, c'est l'opérateur postal public au Cameroun.
 
Liste des vehicules à vendre aux enchéres le 15 novembre
Lundi, 14 Novembre 2011 13:19
Liste des vehicules à vendre aux enchéres le 15 novembre Télécharger(43.3 Kb).pdf
 
Programme des ventes aux enchéres de la semaine du 15 au 18 novembre 2011
Lundi, 14 Novembre 2011 13:06
Programme des ventes aux enchéres de la  semaine du 15 au 18 novembre 2011Télécharger (22.2 Kb)pdf
 
REGIME DE LA VIGNETTE :La filière tabac au centre de la sensibilisation.
Mercredi, 09 Novembre 2011 14:33

carton_cigaretteLes opérateurs économiques de cette filière sont conviés à la réunion d'information relative au régime de la vignette, qui se tient ce mercredi 09 novembre 2011, à partir de 15 heures précises dans la salle de réunions du Ministère des Finances à Yaoundé.

Le Ministre des Finances, Son Excellence ESSIMI MENYE, poursuit son œuvre de sensibilisation des opérateurs économiques de la filière tabac, ce mercredi 09 novembre 2011. Autour de lui, ses proches collaborateurs dont le Directeur Général des Douanes. Il faudrait reconnaître que cette rencontre, qui se situe à moins de deux mois de l'exigence effective de la vignette à l'importation de certains produits manufacturés (tabac, alcool, produits pharmaceutiques), rentre dans le cadre du prolongement d'une campagne d'information et de sensibilisation lancée à Douala en avril 2009.
La vision de l'institution de la vignette, le Ministre ESSIMI MENYE l'a toujours relevé en pareille circonstance, repose sur la traçabilité et l'identification des produits ciblés sur les marchés locaux de consommation. La réussite de cette vision est essentiellement tributaire de la bonne collaboration entre les différents acteurs au mécanisme de la vignette, la fluidité de l'information, le respect de la règlementation par les intervenants et l'application stricte du régime des sanctions. L'apposition de la vignette sur ces produits constitue ainsi une garantie authentique de qualité et de sécurité des consommateurs.
Dans un contexte marqué par la porosité des frontières camerounaises, les recettes douanières connaissent encore de sévères altérations du fait du développement de la fraude, la contrebande et la contrefaçon. Une concurrence déloyale vis-à-vis des entreprises locales s'est également manifestée, avec de graves conséquences économiques et sociales. La vignette s'en trouve donc salutaire à plus d'un titre. Non seulement les trafics illicites seront maîtrisés, mais aussi le chiffre d'affaires des entreprises va s'améliorer. En addition, la sécurisation des produits et marques des entreprises camerounaises, la déduction comme charge d'exploitation des dépenses inhérentes à la vignette, la faible incidence sur le prix de revient des produits manufacturés, et l'engagement de l'Etat à supporter les frais de gestion sont autant de portées positives de la vignette qui entre en vigueur dès le 1er janvier 2012.

 
CONTRATS DE PERFORMANCES: Place à l’évaluation d’octobre 2011.
Mercredi, 09 Novembre 2011 14:32

cfEn attendant de connaître très prochainement leurs résultats individuels enregistrés au cours du 3ème trimestre écoulé, les Inspecteurs de Visite et Opérateurs économiques sous contrats de performances sont invités à prendre part aux traditionnelles réunions d'évaluation mensuelle qui se dérouleront les 09 et 10 novembre 2011 à Douala.

La tradition est encore respectée. La convivialité continue d'entourer les évaluations trimestrielles des contrats de performances. Le bal s'est à nouveau ouvert, ce mercredi 09 novembre 2011, dans la salle de conférences de la Division de l'Informatique à Douala. Devant les responsables de la Cellule de Gestion des Risques, les vingt (20) opérateurs économiques sous contrats suivent les tendances du mois d'octobre 2011. La moisson est bonne pour certains et moins bonne pour d'autres. Sinon, dans l'ensemble, l'expérimentation des contrats de performances Opérateurs est ambitieuse.
Selon certaines indiscrétions, trois (03) des neuf (09) opérateurs économiques récemment enrôlés, auraient rempli leur contrat au terme du 3ème trimestre écoulé. Preuve que les engagements liés à l'anticipation des déclarations, au recours aux CAD labelisés, à la limitation de la fraude et à la synchronisation des déclarations, sont respectés. Notons que les contrats de performances Opérateurs visent deux objectifs, à savoir : la facilitation des échanges commerciaux et la mobilisation optimale des recettes douanières. Les facilités octroyées aux entreprises vont du bénéfice du circuit bleu pour les opérations douanières impliquant un niveau symbolique des contrôles, jusqu'à l'attribution du crédit d'enlèvement au taux bonifié. Des études sont en cours pour la mise en place de cette dernière facilité dès le début de l'année prochaine.
Dans le registre de cette évaluation mensuelle, les Inspecteurs de Visite relevant des Bureaux des Douanes sous contrats de performances des Secteurs des Douanes du Littoral I (Douala Port I et Douala Port V) et du Littoral II (Douala Aéroport et Douala Transferts) connaîtront leurs résultats le 10 novembre 2011. Cette évaluation aura respectivement pour cadre la salle de conférences du Secteur des Douanes du Littoral I et la salle de formation de l'ancienne Direction Générale des Douanes à Douala.

 
PASSAGE DES CONTENEURS AU SCANNER : Un taux de suspicion de 26% en octobre 2011.
Mercredi, 09 Novembre 2011 14:30

contenerLes statistiques parlent d'eux-mêmes. La fraude douanière est en regression au Port de Douala. Sur 21.019 conteneurs passés au scanner pendant la période comprise entre le 1er janvier et le 31 octobre 2011, 3.475 contenuers ont été déclarés suspects, soit un taux de suspicion de 26%.

Dans la foulée, il est à constater que les mois d'août, septembre et octobre ont le nombre élevé de conteneurs passés au scanner, avec respectivement 2.251, 2.840 et 2.934 conteneurs. Ce nombre est par contre en baisse au cours des mois de mars (1.579), avril (1.072) et mai (1.971). Au-delà de ces fluctuations numériques, un nombre considérable de conteneurs a pu être enlevé au Port de Douala. Tous ces résultats positifs ont été enregistrés grâce à l'utilisation rationnelle du scanner et ses réajustements successifs.
Dans cette suite logique, il convient de rappeler que par Note de Service N°058/MINFI/DGD/SDLT I, le Chef de Secteur des Douanes du Littoral I a énoncé des mesures visant à réduire les délais de scanning et éviter le double relevage. Prises conformément aux résolutions des réunions de concertation DOUANE/SGS/DIT, ces mesures précisent que le scanning des conteneurs se fait juste sur présentation par le chauffeur de camion de la fiche de rendez-vous scanner. Les opérations de scanning commencent rigoureusement tous les jours à 08 heures 30 et s'achèvent à 18 heures 30. Les opérations de scanning se font en continu, la pause habituelle de 12 heures 30 étant supprimée. Les opérations de chargement des conteneurs devant passer au scanner s'arrêtent à 17 heures. Les opérations de scanning prennent fin à 12 heures 30 le samedi, en vue de la maintenance hebdomadaire de l'appareil scanner. Exceptionnellement, les conteneurs chargés et présents dans la zone pré-scanning sont automatiquement scannés avant la fermeture des opérations.

 
<< Début < Précédent 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 Suivant > Fin >>

Page 10 sur 32
Copyright © Douanes Cameroun / Cameroon Customs - mars 2009 - All Rights Reserved.